Faire son e-liquide maison

Fabriquer son e-liquide à partir d'une base, d'un arôme et d'un booster

Le DIY est une pratique qui consiste à fabriquer soi-même son e liquide. Elle présente de nombreux avantages en termes d’économies et de praticité. S’il peut paraître complexe au premier abord, le DIY est en réalité à la portée de tous les vapoteurs même débutants. Il existe de kits prêts à l’emploi qui vous aideront à faire vos premiers pas dans cet univers aussi fascinant qu’addictif. 

Les ingrédients pour fabriquer un e-liquide maison

Une base PG et/ou VG

Il en existe en différents ratios de PG/VG :  70/30, 50/50, 70/30 etc… Plus votre base contiendra de glycérine végétale, plus dense sera la vapeur. 

Plus elle contiendra de propylène glycol, plus le « hit » en gorge sera puissant et les parfums intenses. Une base en 50/50 constitue un juste milieu. 

Des boosters de nicotine

Les boosters sont facultatifs. Ils contiennent de la nicotine, ainsi que du PG et de la VG. Ils servent obtenir une base nicotinée et évitent ainsi la sensation de manque durant votre sevrage tabagique. 

Le nombre de boosters dépend du taux de nicotine dont vous avez besoin et de la quantité de base.  

Un arôme concentré

La base et le booster n'ayant aucune saveur, si vous souhaitez vapotez un e-liquide savoureux vous devez ajouter un arôme concentré. Il est à diluer en fonction de vos préférences gustatives.
Chaque fiche produit vous indiquera le % d'arôme conseillé et le temps de maturation. Il existe de nombreux concentrés : gourmands, fruités, mentholés, tabac, frais...

Les kits DIY, pour fabriquer facilement son e-liquide

Vous êtes débutant(e) et craignez de ne pas réussir à obtenir une base nicotinée adaptée à votre profil ? Optez alors pour un kit prêt à l'emploi !

Les kits DIY

Pour aider les débutants lors de la fabrication de leurs premiers liquides, nous avons mis au point plusieurs kits prêts à l'emploi. Il vous suffit en effet de sélectionner votre kit et de déterminer votre base PG/VG ainsi que le dosage de nicotine souhaité. Nous nous occupons de calculer pour vous le nombre de boosters de nicotine dont vous aurez besoin.

Quelle base neutre choisir pour un e-liquide maison

Le choix de la base dépend de votre profil de fumeur et de vos préférences. 

base 100 pg

Les bases 100 % PG

Les bases 100PG sont destinées aux vapoteurs expérimentés. En effet, si elles restituent très bien les goûts et la nicotine, elles peuvent s’avérer irritantes si le taux de nicotine est trop important. Il convient de les utiliser avec modération. Elles ne nécessitent pas de matériel particulier car elles sont très fluides. 

base 100 vg

Les bases 100 % VG

Les bases 100% VG sont constituées uniquement de glycérine végétale. Ce dosage est apprécié pour sa douceur et les gros nuages qu’il crée. Les bases 100 VG, de par leur viscosité, nécessitent toutefois un matériel adapté, avec des résistances à grosses ouvertures. Elles sont idéales avec les Gourmands.

base 30 70

Les bases 50/50

Cette base est la valeur sûre la plus utilisée dans l'univers de la cigarette électronique. Elle offre les avantages de chacun des composants en minimisant leurs inconvénients. Avec des bases en 50/50, vous pourrez vapoter sur n’importe quel type de résistance. Les gros nuages seront au rendez-vous!

base 30 70

Les bases 30PG/70VG

Si vous souhaitez un bon volume de vapeur et un hit modéré, alors cette proportion est faite pour vous. Ce dosage nécessite d’augmenter légèrement les proportions d’arômes et de nicotine pour un résultat très convaincant. Votre e liquide sera un peu plus visqueux mais les 30% de PG viendront fluidifier votre préparation.

base 30 70

Les bases 70PG/30VG

Cette base est parfaite pour restituer les saveurs sans avoir à surdoser votre e-liquide en arôme ou en nicotine. Cette proportion peut toutefois légèrement assécher la gorge à cause du fort dosage en propylène glycol. Si vous ressentez une sécheresse buccale ou des maux de gorge, optez plutôt pour une base 50/50 ou 30/70 ou une base PGV.

Quel dosage de nicotine choisir pour son e-liquide DIY ?

La nicotine joue un rôle important dans le processus de sevrage tabagique. Il est donc important de bien la doser afin d'éviter les sensations de manque ou les effets désagréables d'un surdosage.

La nicotine a pour but de créer le fameux hit en gorge, dont beaucoup de fumeurs sont dépendants. Le taux de nicotine que vous mettrez dans vos e liquides variera donc en fonction de votre profil de fumeur. 

Une personne qui fume peu n’aura pas besoin d’avoir un hit en gorge prononcé alors qu’un fumeur régulier recherchera un hit puissant. 

À titre d'exemple, voici les dosages généralement recommandés selon les profils de fumeurs : 

  • Petit fumeur (entre 1 et 10 cigarettes par jour) : 3 à 6 mg de nicotine. 
  • Fumeur modéré  (entre 10 et 20 cigarettes par jour) : 9 à 12 mg de nicotine. 
  • Gros fumeur (1 paquet et plus) : 16 à 20 mg de nicotine. 

Combien de booster de nicotine de 10ml dans mon e-liquide ?

Le booster de nicotine a été mis en place pour palier à la directive européenne des produits du tabac (TPD). Avant que la vape ne soit encadrée par la TPD, il était possible d’acheter des e-liquides et des bases nicotinés de plus de 10 ml. Désormais, les e-liquides nicotinés ne peuvent plus dépasser le format de 10 ml et leur concentration en nicotine ne doit pas dépasser les 20 mg/ml. 

tableau dosage nicotine fabrication e liquide

Comment choisir et doser mes arômes concentrés dans mon e-liquide DIY ?

En matière de vape, tous les goûts sont dans la nature ! Il existe une multitude de recettes, des plus simples aux plus originales. Lorsqu'on débute dans la fabrication d'e-liquide, l'idéal est de tester plusieurs concentrés en commandant des flacons de petite contenance. 

Préconisations de dosage

En général, on ajoute entre 10 et 15% d’arôme dans un flacon. Ainsi, une base neutre de 100 ml contiendra 10 ml d’arômes ou un peu plus si vous choisissez de doser à 15%. Certains sont très puissants et peuvent facilement prendre le dessus sur d’autres. Vous devez donc en tenir compte dans vos dosages.

tableau dosage arome fabrication e liquide

Comment doser les additifs ?

Les additifs ne sont pas obligatoires et sont d'ailleurs souvent utilisés par les vapoteurs expérimentés. Ils permettent de complexifier une recette, en apportant une touche sucrée, acidulée, pimentée etc. Ils sont à ajouter à votre mélange à hauteur de 1% maximum. En voici quelques exemples. 

La Vanilline

La Vanilline est un exhausteur de goût. Il réhausse les saveurs et permet d'équilibrer les mélanges. Vous pouvez l’utiliser dans toutes vos préparations en très faible quantité, pour lier les parfums et perfectionner votre préparation. 

Le Furanéol

L'additif Furanéol permet de donner une note caramélisée à votre recette DIY. Il est idéal dans les préparations gourmandes (biscuitées, crémeuses ...). Le Furanéol est puissant est doit être utilisé avec parcimonie, à raisons de quelques gouttes pour 10ml.

Le Sweetener

Cet additif rendra votre e liquide plus onctueux. Il adoucit les saveurs et apporte une note de sucre à l’ensemble. Le Sweetener est souvent utilisé dans les e-liquides gourmands du type « muffin vanille », « café gourmand » etc… 

Le Koolada

Le Koolada est idéal pour apporter un vent de fraîcheur à vos e-liquides fruités ! Il ne laisse aucun goût de menthe et provoque seulement un côté glacial en bouche. Si vous avez besoin de prendre un bon bol d’air frais, cet additif est un must have ! 

L'acide malique

L'acide malique apporte une touche piquante et acidulée. Il est très utilisé avec les bonbons et boissons comme les colas et sodas. Il se marie également très bien avec les fruités. Il est à utiliser avec modération pour ne pas dénaturer votre liquide.

L'Ethyl Maltol

Cet additif transforme un arôme fruité en véritable bonbon. Par exemple, si vous utilisez un arôme « banane », 1 à 3 gouttes pour 10ml d’ethyl maltol suffisent pour en faire une banane "Haribo". Cela fonctionne aussi avec la fraise et autres fruités.

Quelles précautions dois-je prendre ?

La manipulation de produits destinés à la cigarette électronique nécessite de prendre quelques précautions. Nous vous invitons à les respecter afin de préparer votre recette DIY en toute sécurité. 

  • Portez toujours des gants et des lunettes de protection, il est toujours préférable d’éviter tout contact avec la peau et les yeux.
  • Rangez vos boosters de nicotine, arôme et bases PG/ VG en hauteur ou hors de portée des enfants.
  • Diluez toujours vos arômes dans une base de PG / VG et ne détournez pas leur utilisation. 
  • Pensez à nettoyer les seringues et le flacons utilisé pour préparer votre DIY.