Comment faire son e-liquide de cigarette électronique ?

Qu’est-ce que le DIY (do it yourself) ? Il s’agit d’une pratique visant à fabriquer soi-même son e liquide. Ainsi, vous choisissez le type de base qui composera votre e liquide en prenant les proportions en PG / VG de votre choix, le taux de nicotine, les arômes et parfois quelques additifs pour donner encore plus de saveurs à votre préparation. Vous devenez un sorcier de la vape, fier de concocter votre potion gourmande et unique ! Cette pratique a de multiples avantages, que ce soit en termes d’économie ou de praticité. Il y aura toujours des ratés mais vous finirez par trouver votre recette idéale en un rien de temps et tomberez amoureux de cette pratique, qui finalement, n’est pas si compliqué qu’il y paraît.

Il vous suffit de verser dans votre flacon :

-          De la nicotine ou du sel de nicotine

-          Un ou plusieurs arômes

-          De la base PG / VG (50/50 ; 70PG/30VG ; 30PG/70VG etc…)

Le tout assemblé donne naissance à une recette unique qu’il vous faudra laisser reposer pendant au moins 48 heures, à l’abri de la lumière. Nous aborderons la phase de steeping un peu plus loin.

Y-a-t-il des avantages à fabriquer son eliquide DIY ?


Faire les choses soi-même, ça vaut toujours le coup ! On gagne en expertise et cela coûte moins cher, pourquoi s’en passer ? Alors parfois il y a des ratés, on ne peut pas être parfait du premier coup (quoi que…) mais plus vous pratiquerez le DIY et plus vous deviendrez expert en la matière. La vape, ce n’est pas si compliqué que ça si vous mettez les mains dans le cambouis au moins une fois ! Les avantages à faire du DIY sont nombreux :

  • Le premier avantage, c’est l’économie d’argent. Honnêtement, une base de 200ml avec un taux de nicotine de 6 mg/ml vous coûte 12.50 euros. Ajoutez à cela 1 ou 2 arômes à 3.50 euros unité et vous pouvez repartir avec 4 flacons de 50 ml nicotinés ! Vous pourrez tenir plus d’un mois pour seulement 19.50 euros… De quoi tenter un bon nombre d’expériences, sans se ruiner.
  • Le plaisir d’avoir réalisé un e liquide qui nous correspond et de connaître sa composition avec exactitude.
  • La création de e liquides uniques et la découverte d’arômes ! Vous devenez un véritable cuistot et cela peut vite devenir une passion.

Que faut-il acheter pour faire du DIY ?


Pour fabriquer votre eliquide et démarrer correctement dans le DIY, il vous faut :

Une base PG / VG : Elle porte bien son nom, c’est la base pour fabriquer son e-liquide, indispensable et pleine de ressources. Les bases PG / VG existent dans différentes proportions, 70PG/30VG, 50PG/50VG, 70VG/30PG etc… Plus vous aurez de glycérine végétale, plus il y aura de vapeur, plus il y a de propylène glycol, plus vous sentirez vos arômes et la nicotine. A vous de trouver le dosage qui vous correspond. Vous pouvez obtenir d’excellents résultats avec une base 70VG/30PG, cependant, vous aurez besoin de surdoser les arômes et la nicotine pour obtenir le même effet qu’avec une base en 50/50.

Des boosters de nicotine : Ils servent à nicotiner votre base. Plus il y a de PG / VG à nicotiner, plus vous devrez acheter de boosters. Les boosters contiennent de la nicotine, ainsi que du propylène glycol et de la glycérine végétale. Il vous est possible de choisir la proportion de PG / VG présente dans votre booster afin qu’elle soit identique à celle de votre base (50/50, 70PG/30VG, 70VG/30PG etc…). Pour calculer le nombre de booster de nicotine dont vous avez besoin pour votre préparation, il vous suffit de suivre ce tableau.

Des arômes : Les arômes apportent toutes les saveurs à votre e-liquide. La base PG/VG et la nicotine n'ont aucun goût. Vous pouvez mettre l'arôme de votre choix lorsque vous préparez vous même vos e-liquides. Il existe différentes catégories d’arômes, souvent classées en plusieurs catégories : tabac, mentholé, fruité, gourmand et boisson. De quoi satisfaire toutes vos envies.

Des additifs (optionnels) : Les additifs permettent d’apporter la touche finale à votre préparation. Par exemple, si votre e-liquide manque de fraîcheur ou de sucre, vous pouvez rajouter des additifs tel que le « sweetener » ou le « koolada ». Les additifs permettant parfois de sublimer un e-liquide qui n’avait pas de potentiel, n’hésitez pas à les essayer !

Une fois que vous êtes en possession de l’ensemble de ces éléments, il ne manque plus qu’à vous équiper d’un ou plusieurs flacons gradués et d’une seringue pour un dosage précis des arômes / additifs dans votre préparation.

Voici tous nos conseils pour faire son liquide (DIY eliquide) et obtenir la saveur et la vapeur que vous recherchez.


Base Aromea pour fabriquer son e-liquide DIY1. Préparez votre base

Aromea propose les cinq proportions suivantes : 50/50, 70PG/30VG, 30PG/70VG, 25PG/85VG, 100VG, 100PG

  • Plus votre e-liquide contiendra de glycérine végétale et plus vous obtiendrez un volume de vapeur et une densité importante.
  • Plus votre e-liquide contiendra de propylène glycol et plus vous obtiendrez du "hit" et profiterez de la saveur de votre e-liquide.
  • Pour un équilibre parfait entre volume de vapeur et intensité des saveurs, optez pour du 50/50. Si vous disposez de clearomiseur récent avec airflow vers le bas, pour éviter toute fuite éventuelle, nous vous conseillons du 30/70 surtout avec des températures estivales qui fluidifieront votre e-liquide.

Pourquoi ne pas vaper une base 100% VG ou 100% PG ?

  • Le propylène glycol fluidifie une glycérine végétale trop épaisse qui abîme votre résistance et lie les arômes.
  • Le propylène glycol maintient la glycérine végétale à une température à 200°C pour prévenir toute production d'acroléine.

Fabriquer son eliquide exige de votre part de la vigilance : Nous vous rappelons que les bases nicotinées peuvent provoquer des irritations, voire des brûlures si elles entrent en contact avec votre peau ou vos yeux. C'est pourquoi, lorsque vous manipulez des produits contenant de la nicotine, nous vous conseillons de porter des gants et des lunettes de protection.

Je ne sais pas quelle base PG / VG choisir, pouvez-vous m’aider ?

Pour faire simple, nous allons vous montrer les différents avantages et inconvénients de chacune des proportions de PG / VG disponibles à l’achat. Il est important de noter que certaines proportions nécessitent un matériel différent et peuvent également changer le coût de préparation de votre e-liquide.

Les bases 100% PG : Il n’est pas conseillé de vapoter sur du 100% PG. Le propylène glycol est essentiel dans la fabrication d’un e-liquide mais il n’est pas indispensable au point qu’il faille l’utiliser dans de telles proportions. Le PG restitue très bien les saveurs et la nicotine, cependant, il assèche les muqueuses et lorsqu’on vape des e-liquides avec beaucoup de PG, nous avons vite tendance à être assoiffé à cause de l’assèchement de la gorge. Pour moi, le PG doit être utilisé en quantité modérée.

Les bases 100% VG : La glycérine végétale est pour moi la base la plus agréable à utiliser. Cependant, elle exige un surdosage d’arôme et de nicotine pour être au même niveau que le propylène glycol en termes de saveur et de hit. De plus, la glycérine végétale a tendance à vite encrasser les résistances à cause de sa viscosité. Cela dit, la VG est très douce en gorge et génère un bon volume de vapeur. Fabriquer son e-liquide en 100% VG est possible, mais pour cela vous devrez utiliser des résistances avec de grosses ouvertures afin que le coton soit bien imbibé et qu’il n’y ai pas de dry hit.

Les bases en 70 VG / 30 PG : Si vous cherchez un bon volume de vapeur et un peu plus de douceur en gorge, alors cette proportion est faite pour vous ! Sachez que vous devrez doser un peu plus les arômes et la nicotine mais le résultat sera convaincant ! Votre e liquide sera un peu plus visqueux mais les 30% de PG viendront fluidifier votre préparation convenablement.

Les bases en 50 VG / 50 PG : On peut dire qu’avec cette proportion, vous ne prenez aucun risque ! Elle est la plus utilisée sur le marché de la vape. Elle permet d’apporter les avantages de chacun des composants et minimise leurs inconvénients. Avec des bases en 50/50, vous pourrez vapoter sur n’importe quel type de résistance et la production de vapeur sera au rendez-vous.

Les bases en 70 PG / 30 VG : Ce type de base est parfait pour restituer les saveurs sans avoir à surdoser votre e-liquide en arôme, de même pour la nicotine. Cependant, vous aurez tendance à beaucoup boire du fait qu’une grande quantité de PG assèche la gorge. A vous de voir si vous préférez moins doser en arôme et en nicotine ou prendre une plus grosse proportion de VG et en rajouter un peu plus. Personnellement, je préfère utiliser des bases en 50/50 ou 70 VG / 30 PG, bien plus douces en gorge.


En résumé, vapoter avec une proportion de glycérine végétale plus importante vous coûtera un peu plus cher car vous devrez rajouter plus d’arômes et de nicotine contrairement au propylène glycol, sans compter l’encrassement des résistances accentué. Cependant, la glycérine végétale apporte plus de vapeur et se veut plus douce en gorge. Le choix est cornélien et cela dépend des ressentis de chacun, à vous de voir ce qui vous convient le plus, mais en attendant, vous avez toutes les informations en main pour bien démarrer dans le DIY !

2. Incorporer les arômes dans votre e-liquide

Les dosages changent d'un arôme à l'autre. C'est pourquoi nous avons indiqué les doses conseillées sur chaque fiche produit. Nous vous invitons donc à vous rendre sur la fiche produit de l'arôme ou du concentré que vous avez commandé et de consulter les doses préconisées. 

Conseils : Pour un résultat plus précis, il est préférable de doser en millilitres, avec une seringue graduée (à partir du pourcentage mentionné) plutôt qu’en nombre de gouttes. Car le volume d’une goutte est très variable.
Le pourcentage est calculé en fonction du volume de la base utilisé, exemple : 10% d'arôme avec un volume de base de 100ml (boosters de nicotine inclus, facultatif), le volume de l'arôme nécessaire sera alors de 10ml.

Dosage pour les saveurs fruités et gourmands :

Composition BaseVolume d'arôme
70PG/30VG5% (soit 15 gouttes pour 10ml de base)
50PG/50VG8% (soit 25 gouttes pour 10ml de base)
30PG/70VG10% (soit 30 gouttes pour 10ml de base)
100% VG15% (soit 45 gouttes pour 10ml de base)



Dosage pour les saveurs tabac :

Composition BaseVolume d'arôme
70PG/30VG3% (soit 10 gouttes pour 10ml de base)
50PG/50VG5% (soit 15 gouttes pour 10ml de base)
30PG/70VG8% (soit 25 gouttes pour 10ml de base)
100% VG10% (soit 30 gouttes pour 10ml de base)



Dosage pour les concentrés Crazy Up :

Composition BaseVolume d'arôme
70PG/30VG10% (soit 30 gouttes pour 10ml de base)
50PG/50VG12% (soit 35 gouttes pour 10ml de base)
30PG/70VG15% (soit 45 gouttes pour 10ml de base)
100% VG20% (soit 60 gouttes pour 10ml de base)

Ces conseils sont rappelés dans la rubrique "Comment utiliser les arômes DIY ?"

Comment choisir mes arômes ?

Il existe des sites internet qui proposent beaucoup de recettes originales, tel que Vapcook. Mais si vous êtes cuistot dans l’âme, pourquoi ne pas créer votre propre recette de e liquide et devenir maître du DIY ? Une multitude d’arômes existent et ceux-ci sont divisés en plusieurs catégories :

-          Les tabacs

-          Les mentholés

-          Les fruités

-          Les boissons et autres arômes complexes

-          Les additifs

Une fois que vous avez trouvé vos combinaisons d’arômes, il va falloir trouver le dosage parfait pour révéler la subtilité de votre e liquide et créer un magnifique concentré !

En général, on ajoute entre 10 et 15% d’arômes dans un flacon. Ainsi, une base de 100 ml contiendra 10 ml d’arômes ou un peu plus si vous choisissez de doser à 15%, rien de bien compliquer. Enfin, certains arômes sont très puissants et peuvent facilement prendre le dessus sur d’autres. C’est pourquoi lorsque vous mixez plusieurs arômes entre eux, pensez à sélectionner celui qui sera prédominant dans votre préparation de sorte à ce que les autres saveurs ne prennent pas le dessus.

Qu’est-ce qu’un arôme concentré ?

Il s’agit de l’ensemble des arômes constituant la saveur de votre e-liquide. Si vous avez trouvé une bonne recette, rien ne vous empêche d’en faire un concentré de 10 ml pour votre prochaine préparation. Un arôme concentré dispose au minimum de deux saveurs.

Comment choisir mes additifs ?

Il existe de nombreux additifs pour la préparation de vos DIY. Ces derniers permettent de complexifier vos recettes et d’amplifier le côté onctueux de votre e-liquide gourmand ou d’apporter de la fraîcheur à un e-liquide fruité.

Voici une liste d’additifs à utiliser dans vos préparations :

Acide Malique (SOUR): L'acide malique provoque une sensation un peu acide.  Cet additif donne une sensation de saveur piquante et acidulée. Il est très utilisé pour les saveurs de bonbons et boissons comme les colas et sodas. Il se marie également très bien avec les arômes fruités.

Ethyl Maltol : Cet additif permet de transformer les arômes de votre e-liquide afin de leur donner une saveur « bonbon ». Par exemple, si vous utilisez un arôme « banane », 1 à 3 gouttes d’ethyl maltol suffisent pour en faire une banane haribo !

Sweetener : Il permet d’apporter un côté onctueux à votre préparation. Il adoucit les saveurs et apporte une note de sucre à l’ensemble. Souvent utilisé dans les e-liquides gourmands du type « muffin vanille », « café gourmand » etc…

Ethyl Vanilline : La Vanilline est un exhausteur de goût. Il réhausse les saveurs et permet d'équilibrer les mélanges d’arômes. Vous pouvez l’utiliser dans toutes vos préparations en très faible quantité, de sorte à lier les arômes et à perfectionner le mélange.

Koolada : Le koolada est idéal pour apporter un vent de fraîcheur à vos e-liquides fruités ! Il ne laisse aucun goût de menthe et apporte seulement un côté glacial en bouche. Si vous avez besoin de prendre un bon bol d’air frais, cet additif est un must have !

Furanéol : L'additif furanéol permet de donner un goût caraméliser à vos recettes de DIY. Imaginez une recette de biscuit / caramel au beurre salé, rajoutez du furanéol et votre recette prend un nouvel envol !

Acetyl pyrazine : L'acetyl pyrazine permet d’ajouter un goût de noisette grillé à vos e liquides. La touche grillée n’est pas forte et apporte une note corsée agréable. A utiliser avec des e liquides gourmands et classiques.

Conseil : Ne mettez pas plus de 3% d’additifs dans votre préparation, quelques gouttes suffisent.



3. Versez la nicotine dans votre DIY

Le taux de nicotine joue un rôle important dans le processus de sevrage et il est important de savoir comment le doser dans vos préparations. La nicotine a pour but de créer un hit en gorge, un élément essentiel au bon déroulement de votre sevrage tabagique ! Le taux de nicotine que vous mettrez dans vos e liquides variera en fonction de votre profil de fumeur.

Quelqu’un qui fume peu n’aura pas besoin d’avoir un hit en gorge prononcé alors qu’un fumeur régulier en aura beaucoup plus besoin. Un fumeur occasionnel ne supportera pas le passage en gorge d’un e liquide fortement dosé en nicotine, le hit sera beaucoup trop prononcé et gâchera son expérience de vape.

Prenons quelques exemples :

  • Un petit fumeur prend en moyenne 1 à 10 cigarettes par jour. Son addiction nicotinique n’est pas très importante et il pourra s’orienter sur un e liquide contenant entre 3 et 6 mg/ml de nicotine.
  • Un fumeur régulier prend en moyenne 10 à 20 cigarettes par jour. Son addiction nicotinique est donc un peu plus forte. Le e liquide qu’il préparera devra contenir en moyenne entre 9 et 12 mg/ml de nicotine.
  • Enfin, l’addiction nicotinique d’une personne qui fume plus de 20 cigarettes par jour nécessite au minimum entre 16 et 20 mg/ml de nicotine dans son e liquide.

Comment savoir combien de boosters de nicotine verser dans ma préparation ?

Rien de plus simple, pour cela, il vous suffit d’utiliser notre calculateur qui s’occupera de vous indiquer la quantité de boosters à utiliser ????.

Vous devrez choisir dans le calculateur :

  • La quantité de e-liquide souhaité
  • Le taux de nicotine désiré
  • Le pourcentage d’arôme (en général 15%)

Ainsi, le calculateur vous indiquera combien de booster vous devrez verser dans votre flacon.

Pourquoi doit-on utiliser des boosters de nicotine ?

Si vous venez d’arriver dans le monde de la cigarette électronique, il est tout à fait normal que vous vous posiez cette question. Le booster de nicotine a été mis en place pour palier à la loi de la directive européenne des produits du tabac (TPD). Avant que la vape ne soit encadrée par la TPD, il était possible d’acheter des e-liquides et des bases PG / VG nicotinés de plus de 10 ml de contenance. Désormais, les e-liquides nicotinés ne peuvent plus dépasser le format de 10 ml et leur concentration en nicotine ne doit pas dépasser les 20 mg/ml.

Les packs PG / VG avec boosters de nicotine inclus : les Nicopack

Pour plus de simplicité, nous vous proposons d’acheter des packs de bases PG / VG avec boosters de nicotine. Pour cela, il vous suffit de choisir sur notre site internet la proportion en PG /VG de votre base, la quantité en ml et le taux de nicotine souhaité. Ainsi, vous recevez à votre domicile une base prête à être booster ! Ne vous embêtez pas à calculer le nombre de boosters à acheter ????.


4. Faire steeper sa préparation

La phase de steeping (maturation) est très importante lorsqu’on fait du DIY. En effet, une fois votre préparation terminée, vous devrez laisser votre flacon à l’abri de la lumière pendant un certain temps. Cette phase permet aux arômes de libérer tout leur potentiel et d’apporter la touche finale à votre e-liquide. Ainsi, vous obtiendrez un e-liquide beaucoup plus savoureux et subtil. Une complexité que vous ne pouvez obtenir autrement !

En général, 2 à 6 jours de steep suffisent pour révéler toute la puissance de vos arômes. Les e liquides de type "vanille custard" ou "tabac" doivent steeper un peu plus longtemps pour révéler tout leur potentiel.

Maintenant que vous savez tout sur le DIY, il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches pour tenter l’expérience. Devenez un maître du DIY et n’hésitez pas à partager avec nous vos recettes !

Conseils: Pensez à agiter longuement et énergiquement votre flacon pendant cette phase de maturation, pour faciliter le mélange des arômes avec la base, et notamment avec la glycérine végétale, plus épaisse, qui a tendance à rester en bas. Il sera nécessaire d'agiter vote flacon régulièrement et particulièrement avant chaque remplissage de clearomiseur.

Temps de steep pour les saveurs fruités et gourmands :

Composition BaseTemps de steep
70PG/30VG2 jours
50PG/50VG2 jours
30PG/70VG2 jours
100% VG2-3 jours



Temps de steep pour les saveurs tabac :

Composition BaseTemps de steep
70PG/30VG15 jours
50PG/50VG15 jours
30PG/70VG15 jours
100% VG15 jours



Temps de steep pour les concentrés Crazy Up :

Composition BaseTemps de steep
70PG/30VG4 jours
50PG/50VG4 jours
30PG/70VG4/5 jours
100% VG5/6 jours

Comment conserver votre base PG / VG ?

Comment doser son arôme DIY ?

Comment doser sa base DIY ?

Publiez vos recettes avec des arômes Aromea !

Calculateur Aroboost - Booster de nicotine

Comment utiliser les boosters de nicotine Aroboost ?



Peut-on manipuler les arômes, les bases et la nicotine sans risque ?

La préparation d’un DIY nécessite quelques précautions :

  • Portez toujours des gants et des lunettes de protection, il est toujours préférable d’éviter tout contact avec la peau et les yeux.
  • Rangez vos boosters de nicotine, arôme et bases PG/ VG en hauteur ou hors de portée des enfants.
  • Diluez toujours vos arômes dans une base de PG / VG et ne détournez pas son utilisation. Un arôme n’est pas un e-liquide, c’est un élément à ajouter dans vos préparations.
  • Pensez à nettoyer les seringues et les flacons utilisés pour préparer votre DIY.