Arrêter de fumer facilement et naturellement grâce à la cigarette électronique


La cigarette électronique a été créée par un pharmacien chinois, Monsieur Hon Lik, au début des années 2000. Cette invention permet de vaporiser un liquide contenant de la glycérine végétale, du propylène glycol, des arômes naturels et de la nicotine. Le procédé consiste à faire chauffer un fil résistif à l’aide d’une intensité électrique produite par une batterie. L’électricité va parcourir la résistance et la faire rougir, de sorte à vaporiser le e-liquide contenu dans du coton. Ainsi, la vapeur générée contiendra la nicotine et les saveurs des arômes présents dans le liquide. La cigarette électronique existe maintenant depuis plus de 12 ans en France, elle est considérée comme l'une des meilleures méthodes pour arrêter le tabac.

Selon l’Académie Française de Médecine, il ne fait aucun doute que la cigarette électronique est un moyen efficace pour arrêter de fumer. La Haute Autorité de Santé a même affirmé en 2016 que la cigarette électronique est plus efficace que les substituts nicotiniques. Enfin, en juin 2019, une étude menée par "Santé Publique France" indique que plus de 700 000 fumeurs ont réussi à arrêter la cigarette grâce à la vape.

La cigarette électronique, une aide efficace pour arrêter le tabac

-      Beaucoup moins nocive qu’une cigarette classique contenant de nombreuses substances cancérigènes (goudron, toluidine, naphthylamine, pyrène, chlorure de vinyle…). La cigarette électronique ne nécessite aucune combustion, contrairement au tabac.

-      Réduction de la toux, amélioration de la capacité respiratoire, récupération des saveurs des aliments, du goût en général.

-      Pas de prise de poids. Le vapotage occupe les mains et apporte cette gestuelle que vous ne pouvez avoir lorsque vous arrêtez définitivement de fumer.

-      Possibilité de diminuer le taux de nicotine présent dans vos e-liquides. Ainsi vous serez capable de maîtriser votre addiction et de vous en séparer petit à petit.

-      Un avantage financier conséquent. Vapoter vous coûtera moins cher que de fumer.

-      Fini les odeurs de tabac et les cendriers, la vapeur d’une cigarette électronique disparaît au bout d’une minute et ne laisse aucune odeur désagréable.

 

Une anatomie conçue pour reproduire les effets de la cigarette


Vous souhaitez arrêter de fumer et passer à la cigarette électronique. C'est une très bonne démarche et nous allons vous aider à choisir votre premier matériel. Ce n'est pas évident de faire le premier pas lorsque nous sommes novices en la matière ! C’est un achat que vous ne regretterez pas, et rassurez-vous, nous allons vous aider à sélectionner le modèle de cigarette électronique le plus adapté à votre situation. Que vous soyez un fumeur occasionnel ou un fumeur invétéré de cigarettes, nous trouverons ensemble le produit adapté.

Savez-vous de quoi est composé une cigarette électronique ?

cigarette electronique anatomie



La batterie dispose d’un switch (bouton marche-arrêt), sur lequel il vous faut appuyer pour déclencher la vaporisation du liquide présent dans le clearomiseur, lui-même composé d’un réservoir, d’une résistance, d’un drip-tip (embout pour la bouche) et d’un airflow réglable (réglage d’entrée d’air).

La vaporisation du liquide s’effectue grâce à une résistance qui se met à chauffer autour d’un coton imbibé de liquide. Il existe une grande variété de clearomiseur qui pourront se distinguer de par la contenance en e-liquide de leur réservoir, le type de résistances utilisées et le système de réglage d’entrée d’air.


La valeur de la résistance a une part très importante dans le choix de votre matériel. Les valeurs de résistances basses (au-dessus de 0.5 ohm par exemple) fourniront une vapeur modérée, tandis que les valeurs un peu plus hautes, au-dessus de 1 ohm, fourniront moins de vapeur et nécessiteront plus de nicotine dans votre e-liquide afin d’obtenir un sevrage nicotinique efficace.

 

Plusieurs modèles de cigarettes électroniques pour tous les types de fumeurs


La cigarette électronique tube


mod tube

Ce format de cigarette électronique est le tout premier à avoir existé dans le marché de la vape. Présentée sous forme de tube, elle rappelle la forme d’une cigarette classique et dispose aujourd’hui, en comparaison avec les tout premiers modèles, de meilleures performances en termes de puissance et d’autonomie. Ainsi vous aurez le choix entre des batteries dites « standard » et des batteries dites « électroniques ».

 

-      Les batteries « standard » n’ont pas d’écran de réglage mais disposent de différentes options de puissance, modifiables depuis le switch (bouton marche / arrêt) disponible à l’avant. Ces modèles sont équipés d’une batterie intégrée et se rechargent par câble USB.

-      Les batteries électroniques sont un peu plus travaillées et proposent à l’utilisateur la possibilité de régler la puissance de la batterie à l’aide de boutons « + » et « - ». Les modifications sont visibles sur un écran, ce qui améliore grandement l’expérience de vape. Enfin, l’autonomie des mods électro se veut largement supérieure aux batteries « standard » en cela qu’il vous est possible d’insérer des accus disposant d’une autonomie en mAh bien plus conséquente qu’avec une batterie intégrée.

Les cigarettes électroniques « standard » sont disponibles sous forme de kit, très simple d’utilisation et efficace. Elles raviront l’ensemble des fumeurs à la recherche d’un premier matériel.


La box, la plus grosse des cigarettes électroniques

box electronique


Une box est une cigarette électronique en forme de boîte qui a vu le jour quelques années après la commercialisation des cigarettes électroniques au format « tube ».

Ce modèle est aussi efficace qu’une batterie au format tube et offre un système électronique vous permettant de choisir votre puissance en watts via un écran simple d'utilisation. Une box fonctionne généralement avec des accus (piles) non fournis avec le matériel. Certaines box ne nécessitent pas d'accus et disposent d'une batterie intégrée qui doit être rechargée via un câble USB, à l'image d’une batterie « tube » standard.

Les cigarettes électroniques de type box peuvent être lourdes lorsqu’elles proposent la possibilité d’insérer deux accus. Cela dit, leur autonomie se voit multipliée par deux ! Un élément qu’il ne faut pas négliger lorsqu’on souhaite arrêter de fumer !

Ce modèle de cigarette électronique est parfait pour les fumeurs réguliers et intensifs. Leur autonomie rassure les fumeurs craignant la panne de batterie et à la recherche de puissance.



Le pod : une cigarette électronique assez plate et de petite taille


e cig pod




Le Pod est un nouveau modèle de cigarette électronique, sorti récemment pour satisfaire les vapoteurs à la recherche de modèles passe partout, légers et discrets. Sur ce genre de modèle, il est préférable d'utiliser des e-liquides à fort dosage en propylène glycol car ce dernier est plus fluide et permet une meilleure alimentation de la résistance.

Le Pod vous procure une vape serrée à l'image d'une cigarette classique (inhalation indirecte = bouche -> poumons) et doit être utilisé avec des taux de nicotine assez élevés en cela qu'elles ne fournissent pas énormément de vapeur. Souvent, il est préconisé d'utiliser des e-liquides contenant du sel de nicotine afin d'obtenir un sevrage nicotinique beaucoup plus rapide qu'avec de la nicotine standard.

Lorsque vous utilisez votre Pod avec du sel de nicotine, vous n'aurez pas besoin de vapoter régulièrement et la batterie tiendra facilement la journée. Un Pod est équipé d’une cartouche disposant d’un réservoir et d’une résistance remplaçable lorsque la cartouche n’est pas jetable. Si vous disposez d’un modèle avec cartouche jetable, vous devrez racheter des cartouches à la place des résistances, tout simplement.

Le Pod est très apprécié et satisfait un bon nombre de vapoteurs, débutants ou experts. C’est la cigarette électronique idéale pour les petits fumeurs de cigarettes.

Le clearomiseur, pour gérer la vapeur selon ses préférences et ses besoins

Qu’est-ce qu’un clearomiseur ?

Il s’agit d’un système permettant de vaporiser du e-liquide. Le clearomiseur est la partie secondaire la plus importante de la cigarette électronique. Il est constitué d’un réservoir, d’une résistance, d’un réglage d’airflow et d’un drip tip (embout pour la bouche).

Il existe différents types de clearomiseurs sur le marché. Certains seront utilisés pour une inhalation directe (DTL), alors que d’autres proposeront moins de vapeur et s’utiliseront en inhalation indirecte (MTL).



Quelle est la différence entre une vape DTL et une vape MTL ?

-      DTL signifie en anglais, direct to lung, soit en français, directement aux poumons. Il s’agit d’un style de vape visant à inhaler la vapeur produite par votre cigarette électronique de façon directe, celle-ci va directement dans les poumons.

-      MTL signifie en anglais, « mouth to lung », soit en français, « de la bouche aux poumons ». Il s’agit d’un style de vape visant à inhaler la vapeur produite par votre cigarette électronique de façon indirecte, celle-ci est d’abord stockée dans la bouche pour ensuite être aspirée. Un fumeur de cigarette classique emploi cette même méthode, c’est pourquoi quelqu’un qui décide d’arrêter de fumer aura tendance à utiliser du matériel conçu dans cette optique.

Comment savoir si un clearomiseur est orienté DTL ou MTL ?

C’est très simple, si vous cherchez à obtenir une inhalation indirecte, vous devrez vous orienter sur des clearomiseurs ayant une valeur de résistance haute (au-dessus de 1 ohm, par exemple) et un airflow adapté aux tirages serrés. Inversement, si vous avez besoin d’un clearomiseur générant beaucoup de vapeur, il faudra vous orienter sur des modèles un peu plus gros, avec des valeurs de résistances basses et un airflow proposant une entrée d’air large. Toutes ces informations sont visibles sur nos fiches produits.

 

Qu’est-ce qu’un clearomiseur sub-ohm ?

Cela peut paraître complexe, mais finalement, « sub-ohm » signifie simplement que la résistance du clearomiseur est très basse et peut générer beaucoup de vapeur. Si vous avez un clearomiseur sub-ohm, vous devez vous équiper d’une batterie de type « box » ou « tube » assez puissante, pouvant monter jusqu’à 80 watts.

 

Qu’en est-il des cigarettes électroniques de type pod qui ne possèdent pas de clearomiseur ?

La question est intéressante et mérite que l’on se penche dessus. Un pod n’a pas de clearomiseur, il est équipé d’une cartouche faisant office de réservoir et de résistance. C’est pourquoi il est essentiel de mettre les pod dans une catégorie différente. Si vous achetez un pod, vous serez voué à utiliser la même cartouche jusqu’à la fin, il sera bien sur possible de changer la cartouche si celle-ci est usagée, de même pour la résistance, selon les modèles, mais vous ne pourrez pas utiliser la cartouche d’un autre modèle de pod.

Enfin, vous verrez qu’il existe un modèle de cigarette électronique presque similaire au pod. Il s’agit des modèles « aio », tout en un (aio = all in one en anglais). Ce type de cigarette électronique se caractérise par le fait qu’il vous est impossible de changer le clearomiseur ou la batterie. Vous pourrez seulement changer la résistance une fois celle-ci usagée. Les modèles « aio » sont généralement facile à utiliser mais n’ont pas beaucoup d’autonomie. Il est conseillé de choisir ces modèles lorsque vous êtes un petit fumeur.

 

Des kits prêts à l'emploi pour les débutants

On a vite fait de se perdre avec toute cette avalanche d’informations… Certains d’entre vous auront compris le fonctionnement de la cigarette électronique et se lanceront dans le monde de la vape en sélectionnant facilement le matériel de leur choix ! D’autres auront essayé de comprendre mais ne parviendront pas à sélectionner le matériel adéquat. C’est pourquoi il existe des kits grâce auxquels vous n’aurez plus qu’à choisir votre e-liquide.

N’hésitez donc pas à vous orienter vers la simplicité, les kits proposés sont fiables et vous apporteront une très bonne expérience de vape. Le choix du matériel est très important lorsqu’on souhaite arrêter de fumer. Si vous êtes mal conseillé et que vous choisissez un matériel inapproprié, vous risquez de jeter l’éponge et de ne pas être satisfait par votre première expérience. Qu’à cela ne tienne, le modèle parfait existe et si vous ne baissez pas les bras, vous ferez vous aussi parti des 3 millions de vapoteurs français ! 

Maintenant, faisons une synthèse des éléments essentiels à retenir :

-      Il existe 3 modèles de batteries : box, tube et pod

-      Les clearomiseurs permettent de produire de la vapeur

-      Les pod n’ont pas de clearomiseur, ils sont équipés d’une cartouche (réservoir + résistance)

-      Une résistance génère plus de vapeur lorsque sa valeur est basse (par exemple 0.5 ohm)

-      L’airflow permet de régler le flux d’air entrant et d'assurer le tirage dans un clearomiseur ou la cartouche d’un pod

-      Une batterie ayant beaucoup de « mAh » (milliampère) aura une meilleure autonomie

-      Le drip tip est un accessoire sur lequel nous plaçons nos lèvres pour vapoter

-      Un accu est une pile que l’on insère dans les batteries de type « box » ou « tube » lorsque la batterie n’est pas intégrée

-      Les batteries peuvent avoir un écran et un circuit électronique offrant différents réglages de puissance ou modes d’utilisation (contrôle de température, bypass, curve, etc…)

-      Un kit contient une batterie associée à un clearomiseur, des accessoires et souvent deux résistances

Parenthèse de vapoteur

Lorsqu’on est fumeur et qu’on achète sa première cigarette électronique, on s’oriente souvent sur des e-liquides de type « tabac ». On cherche à obtenir des tirages serrés et des saveurs fidèles aux cigarettes classiques. Notre addiction au tabac est bien présente et il est difficile de passer à autre chose !

Cette période peut durer assez longtemps mais elle finit toujours par s’estomper, excepté si vous avez trouvé le e-liquide et le matériel parfait.

Vient le moment où vous avez envie de changer de liquide et de matériel. Alors que vous aviez tendance à vapoter avec des clearomiseurs de type MTL (inhalation indirecte), vous voilà désormais à la recherche de nouvelles sensations. En tant que vapoteur débutant, vous n’étiez pas forcément à l’aise avec tous les produits disponibles sur le marché. Maintenant que le lexique de la vape vous est un peu plus familier, vous décidez de vous orienter sur une vape DTL (inhalation directe) afin de diminuer votre taux de nicotine, dans l’espoir d’arrêter définitivement la vape ou pour découvrir autre chose.

Les années passent et vous voilà désormais véritable ambassadeur de la cigarette électronique, expert en vape et passionné. Certains vapoteurs parviennent à tout arrêter et à mettre un terme à leur addiction, tout dépend de votre intention de départ. Vous pouvez choisir de tout arrêter ou de remplacer le tabac par quelque chose de plus sain, à vous de définir votre objectif !

On peut donc considérer qu’il existe différents types de vapoteurs : le débutant, l’intermédiaire et l’expert en vape, une bien drôle de bête !

 

Faire encore plus d'économies grâce à l'atomiseur reconstructible

Et oui, ce n’est pas fini… Le monde de la vape est vaste et il nous reste un dernier point à aborder. Lorsque vous vapotez depuis un certain temps, vous finissez par entendre parler du reconstructible, cette chose qui vous permet de faire des économies sur les résistances en les fabricant vous-même, de faire d’énormes nuages, d’avoir d’excellentes saveurs…

Ce matériel se décline en 2 grandes catégories, alors commençons par la première.

Les RTA, tank ou atomiseur :

Un RTA, reconstructible tank atomizer, est un clearomiseur dans lequel vous pouvez placer une résistance que vous aurez vous-même fabriquée à l’aide de fil résistif et de coton. Le RTA présente des avantages et des inconvénients :

+ Economie sur les résistances (matière première peu onéreuse)

+ E-liquides plus savoureux

- Peu pratique lorsque vous devez changer votre résistance en urgence

- Nécessite un bon équipement (pince céramique, pince coupante…)

Le RDA ou dripper :

Le dripper est un atomiseur reconstructible sans réservoir. Il a la particularité de pouvoir accueillir deux résistances sur son plateau de montage. Il est souvent utilisé pour tester ou savourer des e-liquides.

+ Production de vapeur intense

+ Saveurs excellentes

- Montage des résistances complexe lorsqu’on débute

- L’absence de réservoir peut devenir gênant si vous vapotez sur dripper au quotidien

Ce genre de matériel est destiné aux vapoteurs aguerris. Cela dit, il n’est pas impossible de se lancer dans le reconstructible lorsqu’on débute. Youtube regorge de tutoriels intéressants à ce sujet et vous permettra de tenter l’expérience sans peine.

Derniers conseils pour choisir votre cigarette électronique

kit cigarette electronique

Terminons ce guide avec de précieux conseils et choisissez votre cigarette électronique les yeux fermés :


Fumeur occasionnel : Nous vous conseillons de vous orienter sur un Pod ou un kit box / tube disposant d'un petit clearomiseur avec des résistances comprises entre 1 et 1.6 ohm. Pour commencer, le taux de nicotine idéal pour un petit fumeur est de 6mg/ml. Vous pourrez ensuite baisser progressivement et enlever totalement la nicotine.

Fumeur régulier : Si vous avez tendance à fumer un paquet de cigarette par jour, il est intéressant de s'orienter sur des modèles un peu plus puissants disposant d’un clearomiseur avec des résistances un peu plus basses comprises entre 0.5 et 1 ohm. La vapeur sera bien plus dense et l'autonomie de la batterie vous permettra de tenir facilement toute la journée. Concernant le taux de nicotine, privilégiez des taux compris entre 6 et 9 mg/ml.

Fumeur intensif : Il vous faut un matériel offrant de belles sensations. Une box puissante équipée d'un très bon clearomiseur avec une résistance très basse de 0.3 ohm par exemple. La production de vapeur sera à la hauteur de vos attentes et le sevrage nicotinique sera bien plus efficace. Sur ce genre de modèle, le taux de nicotine n'a pas forcément besoin d'être très élevé car la production de vapeur vous procurera les mêmes sensations que si vous vapiez en 18 mg/ml alors que vous vapez sur un e-liquide ayant un taux de nicotine de 12mg/ml. Par ailleurs, rien ne vous empêche de partir sur un taux de nicotine plus élevé pour ensuite diminuer progressivement.