Quelle quantité de booster lorsqu'on est un fumeur modéré ?

Combien de booster un fumeur modéré doit-il rajouter à sa base pour obtenir un e-liquide nicotiné totalement adapté à ses besoins ? Afin de vous aider à faire vos premiers pas dans le monde de la vape en mode DIY (Do it Yourself), voici un guide pour préparer un e-liquide personnalisé, économique et dosé avec précision.

Le booster est-il nécessaire pour un fumeur modéré ? À quoi sert-il ?

Le rôle du booster dans un e-liquide lorqu'on fume modérément

Le booster est le produit enrichi en nicotine ou en sels de nicotine qu’il faut ajouter à sa base DIY pour obtenir un e-liquide nicotiné. C’est lui qui provoque la sensation de « hit » (picotement en gorge) et évite l’état de manque lors du sevrage tabagique. En application de la directive européenne TPD 2014/40/UE (fixant pour tout produit nicotiné vendu en France et en Europe un seuil limite de 10 ml au niveau de la contenance et de 20 mg/ml de nicotine), le booster de nicotine est disponible en flacons de 10 ml avec un dosage de 20mg/ml.

Je fume modérément : puis-je me passer du booster de nicotine ?

Vous vous demandez si un fumeur modéré peut vapoter sans booster dans sa base DIY ? La réponse est non. Si votre souhait est d’arrêter de fumer, nous vous recommandons d’utiliser un e-liquide suffisamment boosté au regard de votre dépendance nicotinique. Ceci afin de ne pas ressentir les effets du manque durant la période de sevrage et ainsi éviter la tentation de reprendre la cigarette. Pour connaître avec exactitude vos besoins, commencez par bien évaluer votre consommation quotidienne de tabac. Ce résultat vous servira de référence pour doser votre e-liquide « spécial fumeur modéré » avec la quantité de booster adéquate. À long terme, vous pourrez baisser, voire stopper définitivement votre l’emploi du booster. Le tout étant de procéder par pallier pour laisser à votre corps le temps de s’habituer. Dans une première phase, vous allez donc commencer par vaper avec un taux raisonnable même si votre souhait est de diminuer votre consommation. Vous ferez les ajustements au fil de l’eau.

Calculer la dose de booster lorsqu'on fume moins d'un paquet par jour ?

Évaluer sa consommation de tabac pour booster sa base avec précision

Pour connaître votre consommation actuelle, le calcul est simple : évaluez la quantité de cigarettes fumées quotidiennement et multipliez par le taux de nicotine qu’elles contiennent. 

Pour généraliser, les tabacologues estiment qu'une cigarette apporte 1 mg de nicotine environ. Ce taux est parfois pondéré, lorsqu’il s’agit de tabac light. Celui-ci n’apporterait que 0,6 mg.

Pour passer à la cigarette électronique sans subir la sensation de manque, mieux vaut commencer par doser votre e-liquide en suivant la version haute, c’est-à-dire 1 mg par cigarette fumée. Vous pourrez nuancer vos calculs plus tard. 

En version haute, sachant que chaque unité (unité = 1 cigarette) apporte 1mg de nicotine votre consommation quotidienne est égale à :

  • 15 mg pour 15 unités par jour ;
  • 12 mg pour 12 unités par jour ;
  • 9 mg pour 9 unités par jour ;
  • 6 mg pour 6 unités par jour.

En version basse (tabac light), nous obtenons une consommation quotidienne égale à :

  • 9 mg pour 15 unités par jour ;
  • 7,2 mg pour 12 unités par jour ;
  • 5,4 mg pour 9 unités par jour ;
  • 3,6 mg pour 6 unités par jour.

Le résultat en mg correspond au taux que vous devrez atteindre pour votre e-liquide. Si votre score cigarette/jour correspond à 12, nous vous conseillons de doser votre e-liquide à un taux compris entre 12 et 7 mg/ml environ. Si votre consommation de cigarettes tourne autour de 9, vous doserez votre e-liquide en 9 ou 6 mg/ml environ.

Vous ne vous reconnaissez pas dans ce profil de vapoteurs modérés ? Votre score cigarette/jour est proche du paquet ou dépasse le paquet. Lisez nos conseils sur le dosage du booster de nicotine pour gros fumeur. Pour adapter votre cigarette électronique à votre goût (choix de la résistance, du flacon d’arômes) ou connaître les secrets d’une belle vapeur : n’hésitez pas à parcourir nos différents guides.  

Choisir le booster adapté à une consommation modérée

Avant de déterminer la quantité de booster indispensable à la préparation de votre e-liquide, faisons un zoom sur la composition de nos flacons d’Aroboost. En effet, les ingrédients qu’ils renferment jouent aussi un rôle décisif dans le ressenti et la satisfaction du vapoteur. Comme vous le savez maintenant, le booster est un produit nicotiné présenté sous forme liquide. Ce liquide peut être constitué de : 

  • propylène glycol (PG) ;
  • propylène glycol végétal (PGV) 
  • glycérine végétale (VG). 

Pour optimiser le confort des vapoteurs, les boosters Aroboost d’Aromea sont tous disponibles en contenance 10 ml au taux de 20mg/ml. Les différents ratios propylène glycol/glycérine végétale sont les suivants :

  • 50/50 (équilibre idéal entre saveurs et « hit ») ;
  • 70/30 (bonne restitution des arômes et production de « hit » ) ;
  • 30/70 (belle production de nuages, saveurs prononcées et « hit » modéré) ;
  • 15/85 (vaporisation abondante et « hit » doux) ;
  • 100 % PG (sensation de « hit » intense en gorge) ;
  • 100 % VG (maximum de nuages et « hit » quasi-inexistant).

À cette liste, il faut encore ajouter le booster au propylène glycol végétal et le booster aux sels de nicotine disponible en 50/50. Pour vaper ce genre de booster, mieux vaut s’équiper de matériel prévu pour l'inhalation indirecte doté de résistance de valeur égale ou supérieure à 1.0 ohm.

Votre choix entre ces différents boosters se fera en fonction de vos attentes en matière d’intensité de saveur, de vaporisation et de « hit ». Si vous recherchez une vape riche en goût, mais faible en vaporisation, vous vous dirigerez vers un booster au taux de PG élevé. Au contraire, un booster au taux de VG dominant procurera une saveur légèrement plus « sucrée » avec un « hit » discret accompagné d’une production de vapeur plus soutenue.

Combien de booster pour réussir son sevrage tabagique lorsqu'on est moyennement dépendant ?

Fort de tous ces conseils, il ne reste plus qu’à doser votre booster en fonction du taux qui vous paraît le mieux convenir à votre profil de fumeur modéré.

Ici, deux solutions s’offrent à vous. Soit, vous optez pour une base DIY pour créer un e-liquide totalement personnalisé, soit vous préférez vous tourner vers un e-liquide YA KA BOOSTER by Aromea Liquide (déjà aromatisé) que vous n’avez plus qu’à nicotiner.

Quel que soit votre choix, le calcul de la quantité booster à utiliser reste le même. 

Illustration : vous souhaitez booster en 9 mg/ml votre base DIY ou votre e-liquide YA KA BOOSTER. Vous allez en conséquence utiliser :

  • 8,3 ml de booster (soit un peu moins d’un flacon d’Aroboost) pour un volume de départ de 10 ml ;
  • 75 ml de booster (soit sept flacons et demi d’Aroboost) pour un volume de départ de 50 ml ;
  • 83 ml de booster (soit un peu plus de huit flacons d’Aroboost) pour un volume de départ de 1 litre.

Profitez de votre cigarette électronique sans jongler avec les chiffres en utilisant notre calculateur Aroboost ! Entrez votre quantité de base DIY et le taux de nicotine que vous souhaitez obtenir. En une seconde, il calcule la quantité de booster nécessaire à la préparation de votre e-liquide DIY !

vapoteuse