Comment choisir son booster pour fabriquer son e-liquide DIY ?

En fonction de vos goûts et de votre style de vape, nous vous expliquons quel booster de nicotine choisir pour fabriquer un e-liquide nicotiné DIY (Do it Yourself) économique et totalement personnalisé.

Le Booster, un flacon de 10ml dosé à 20 mg/ml de nicotine

Tout d’abord, faisons un arrêt sur image. Qu’est-ce qu’un booster et à quoi sert-il ? Le booster est le produit nicotiné que les vapoteurs ajoutent à leur préparation DIY pour obtenir un dosage sur-mesure. En bref, le booster de nicotine  est présenté en flacons de 10ml dosé à 20mg/ml et au ratio de PG/VG variable. Son nom de code ? Aroboost !

Vous vous demandez certainement pourquoi un booster en gros conditionnement n’existe pas ? La réponse est simple. Lorsqu’il s’agit de vente de produits nicotinés : 10 ml et 20 mg/ml sont les seuils maximums autorisés par loi en France et en Europe (TPD 2014/40/UE). Donc inutile de chercher, vous ne trouverez ni nicotine pure ni flacons d’un litre de booster sur notre site. En revanche, vous avez la garantie de vaper en toute sécurité avec des boosters conformes aux règles européennes et certifiés de qualité pharmaceutique (USP/EP/CODEX). 

Quel ratio PG/VG choisir pour son booster ?

Vous découvrez l'univers de la cigarette électronique ou vous êtes déjà un vapoteur confirmé et vous souhaitez vous lancer dans le DIY ? En somme, vous avez envie de fabriquer votre propre e-liquide bien dosé en arôme et bien nicotiné. Pour démarrer du bon pied, revenons au fondamentaux. Pour faire votre e-liquide DIY, vous avez besoin de trois ingrédients principaux :

  • une base neutre ou un e-liquide YA KA BOOSTER (préparation aromatisée prête à nicotiner) ;
  • un ou plusieurs arômes ;
  • un ou plusieurs boosters.

Au-delà de l’arôme (fruité, gourmand, mentholé, saveur tabac…), vous devez opter pour une base en fonction de son ratio PG/VG. Ce qui permettra alors de choisir le booster adapté. En effet, la clé d’un e-liquide bien équilibré passe en partie par la concordance des ratios entre la base et le booster. Par exemple, avec une base élevée en glycérine végétale, mieux vaut utiliser un booster élevé en glycérine végétale. Rentrons dans le détail. 

Les bases neutres, les e-liquides YA KA BOOSTER et les boosters ont un point commun. Ils peuvent tous selon leur composition intégrer :

du propylène glycol (garantissant une vaporisation à basse température, une production d’aérosol discrète, un renforcement du goût et une accentuation de la sensation de picotement en gorge, le fameux « hit ». Il s’utilise généralement avec une résistance haute) ;

du propylène glycol végétal (substance 100 % végétale généralement issue du colza) ;

de la glycérine végétale (appréciée pour sa capacité à renforcer les saveurs et son aptitude à produire de gros nuages. Elle s’utilise généralement avec une résistance basse).

Pour s’adapter à la composition de vos bases DIY ou de vos e-liquides YA KA BOOSTER, les boosters sont disponibles en différents ratios PG/VG. En général, ils existent en variété :

  • 50/50 (équilibre parfait entre saveur et hit) ;
  • 70/30 (bonne conservation du goût et production de hit ) ;
  • 30/70 (belles bouffées et hit modéré) ;
  • 15/85 (beaucoup de vapeur et un hit doux) ;
  • 100PG (sensation intense en gorge) ;
  • 100VG (gros nuages et hit quasiment inexistant).

vg

Quand choisir le booster aux sels de nicotine ?

Depuis peu, la gamme des boosters s’est enrichie d’un nouveau produit : le booster aux sels de nicotine. Forme la plus proche de la molécule à l’état naturel, les sels présentent deux atouts intéressants : ils sont plus doux en gorge et plus rapidement assimilables que la version classique. En pratique, cela permet d’augmenter le dosage souvent nécessaire en début de sevrage sans irriter la gorge. C’est donc la nouvelle alternative proposée aux gros fumeurs souhaitant arrêter la cigarette et aux vapoteurs désireux d'élever le taux de leur e-liquide sans irritation et sans quintes de toux. Comme tous les produits Aromea Liquide, cette variété de booster répond aux critères de qualité pharmaceutique (USP/EP/CODEX). Cependant, en raison de sa puissance, ce produit nécessite un équipement particulier afin d’éviter les risques de surdosage. Pour le vaper en toute sécurité, nous vous conseillons :

  • une cigarette électronique pour l'inhalation indirecte ;
  • des résistances de valeur égale ou supérieure à 1.0 ohm.

Définir la quantité de booster nécessaire à sa préparation

Que vous ayez choisi une base DIY et un arôme ou un e-liquide YA KA BOOSTER, l’étape qui vous attend est la même : le calcul de la dose de booster nécessaire à votre préparation. Suivant le volume d’e-liquide et le taux auquel vous souhaitez vaper, vous aurez besoin d’un, deux voire beaucoup plus de boosters. 

Premier exemple : imaginons que vous souhaitez nicotiner 50 ml d’e-liquide YA KA BOOSTER, il vous faudra : 

  • 9 ml de booster, soit un peu moins d’une fiole de 10 ml pour atteindre un taux de 3 mg correspondant aux besoins quotidiens d’un petit fumeur (entre 1 cigarette et 6) ou d’un fumeur de tabac extra light ;
  • 21,5 ml de booster, soit un peu moins de deux fioles de 10 ml pour atteindre un taux de 6 mg correspondant aux besoins quotidiens d’un fumeur moyen (moins de 10 cigarettes) ou d’un fumeur de tabac light ;
  • 41,5 ml de booster, soit 4 fioles et demie pour atteindre un taux de 9 mg correspondant aux besoins quotidiens d’un fumeur moyen + (un peu plus de 10 cigarettes) ;
  • 75 ml de booster, soit 7 fioles et demie pour atteindre un taux de 12mg correspondant aux besoins quotidiens d’un fumeur de tabac blond classique (moins de 15 cigarettes).

Pour simplifier cette opération, vous pouvez opter pour la gamme Nicopack®. Un Pack comprenant un flacon à nicotiner et le nombre de boosters nécessaire à sa préparation.  Proposé en différents ratios, ce produit est disponible en 3 mg, 6 mg,  9 mg et 12 mg 

Deuxième exemple : vous préférez créer votre e-liquide de « A à Z » et en grande quantité, vous avez donc opté pour une base neutre conditionnée en un litre. Pour booster cette quantité, il vous faudra :

  • 176,5 ml de booster, soit un peu plus de 17 fioles de 10 ml pour atteindre un taux de 3 mg ;
  • 428,5 ml de booster, soit un peu moins de 43 fioles de 10 ml pour atteindre un taux de 6 mg ;
  • 818,2 ml de booster, soit un peu moins de 82 fioles pour atteindre un taux de 9 mg ;
  • 1 500 ml de booster, soit 150 fioles pour atteindre un taux de 12mg.

Pour profiter de la cigarette électronique sans perdre de temps en calcul mental, utilisez notre tableau ou notre calculateur Aroboost. Vous entrez la quantité de base à booster ainsi que le taux avec lequel vous souhaitez vaper. En une fraction de seconde, vous obtenez votre résultat, net, précis et rapide.

Comment être sûr de choisir un booster de qualité ?

Comme tout l’ensemble de nos produits, les boosters Aroboost sont fabriqués en France dans nos laboratoires avec des matières premières d’origine française ou suisse. Ils sont garantis sans paraben, ni diacétyl, ni ambrox, ni propionyl, ni acétoïne, ni huile de palme, ni sucre, ni alcool, ni eau ajoutée.

Conformément au Code de la santé publique, ils sont déclarés auprès des organismes suivants :

  • centre antipoison ;
  • ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) ;
  • INRS (institut national de recherche et de sécurité) ;
  • FDS (fiches de sécurité pour e-liquide).

Par ailleurs, tous nos produits sont soumis au contrôle de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) pour :

  • l’emballage (fermeture de sécurité pour les enfants, indice tactile de danger) ;
  • l’étiquetage (pictogrammes, avertissements, conseils de prudence).

Pour optimiser leur fiabilité, nos boosters comportent un numéro de lot ainsi qu’une DDM (date de durabilité minimale). Ils sont munis d’un compte-goutte et d’un bouchon de sécurité enfant. 

Même si le booster n’est pas toxique aux doses communément consommées par les vapoteurs, il doit cependant être utilisé avec certaines précautions. Lorsque vous procédez à la fabrication de votre e-liquide, pensez à vous protéger (gants et/ou lunettes de sécurité). 

Comment être sûr de choisir un booster de qualité ?

S’il est stocké dans un endroit sombre et tempéré, le booster peut se garder environ deux ans. En effet, pour profiter longtemps d’une belle vapeur, notez que la conservation du booster de nicotine 20mg/ml dépend de la DDM de la VG et du PG, soit 2 ans. Pour la nicotine, c’est 5 ans. Les arômes conservent leurs saveurs 12 à 18 mois s’ils sont entreposés dans un endroit frais et que leur contenant est totalement hermétique.