Comment booster son e-liquide DIY lorsqu'on fume beaucoup ?

Quelle quantité de booster les gros fumeurs doivent-ils prévoir pour obtenir un e-liquide nicotiné suffisamment dosé ? Pour accompagner vos premiers pas dans le monde de la vape en version DIY (Do it Yourself), nous vous donnons quelques conseils qui vous aideront à fabriquer un e-liquide sur-mesure et économique répondant parfaitement à vos besoins.

L'importance du dosage en nicotine lorsqu'on est un gros fumeur

L'importance du booster de nicotine lorsqu'on est un gros fumeur

Le booster est le produit enrichi en nicotine ou en sels de nicotine que les utilisateurs de cigarettes électroniques ajoutent à leur base DIY pour obtenir un e-liquide nicotiné. Le booster est l’élément indispensable pour compenser les effets du manque lors de l’arrêt du tabac et qui engendre la sensation de « hit » (picotement en gorge). Conditionné en flacon de 10ml, le booster de nicotine est disponible au taux de 20mg/ml. Il permet doser avec précision de vos bases PG/VG. Pourquoi utiliser un booster à 20 mg/ml et pas de la nicotine pure ? La raison est simple : depuis l’application de la directive européenne (TPD 2014/40/UE) en 2017, les produits nicotinés ne peuvent être vendus en France et en Europe que si leur contenance ne dépasse pas 10 ml et leur taux n’excède pas 20 mg/ml (soit une dilution à 2%).

Gros fumeurs : arrêter le tabac avec une faible dose de booster, c’est possible ?

Vous vous demandez si les gros fumeurs peuvent arrêter de fumer avec de faibles doses nicotinées dans leur cigarette électronique ? La réponse est non. Si vous projetez d’arrêter de fumer, nous vous conseillons de vaper avec un e-liquide fortement nicotiné durant la période de sevrage tabagique.

En effet, en sous-dosant votre base DIY, vous prenez le risque de ne pas satisfaire vos besoins quotidiens. Ce qui peut provoquer un état de manque et par effet de conséquence, vous faire renoncer au sevrage. La conduite à tenir pour atteindre votre objectif consiste à calculer la dose de nicotine que vous consommez quotidiennement lorsque vous fumez.

Ce calcul vous servira de base pour doser votre e-liquide en fonction de votre profil. Si finalement, votre but est de baisser votre consommation, voire de vous débarrasser définitivement de votre addiction, nous vous encourageons à procéder par pallier en laissant au corps le temps de s’habituer. Commencez votre vapotage avec un taux suffisant même s’il vous parait élevé et ajustez vos proportions au fil du temps sans vous presser.

Comment calculer la dose de booster de nicotine lorqu'on est un gros fumeur ?

Connaître sa consommation de nicotine pour booster son e-liquide avec précision

Pour cerner votre consommation actuelle, voici une base de calcul peut-être un peu directe, mais qui peut vous donner une bonne idée de départ. La formule consiste à multiplier le taux de nicotine contenu dans votre tabac par le nombre de cigarettes que vous fumez quotidiennement. 

Généralement, les tabacologues partent du principe qu'une cigarette classique ou light apporte environ 1 mg de nicotine. Certains d’entre eux sont plus nuancés et avancent que les light n’apportent que 0,6 mg.

Pour éviter de « tomber en manque », mieux vaut prévoir trop que pas assez et faire vos débuts dans le vapotage en suivant la version haute, soit 1 mg, quitte à moduler vos calculs par la suite. 

En version haute (tabac blond classique), vous obtenez une consommation quotidienne de nicotine égale à :

  • 20mg pour 20 cigarettes fumées par jour ;
  • 15mg pour 15 cigarettes fumées par jour ;
  • 10mg pour 10 cigarettes fumées par jour.

En version basse (tabac blond light), vous obtenez une consommation quotidienne de nicotine égale à :

  • 12mg pour 20 cigarettes fumées par jour ;
  • 9mg pour 15 cigarettes fumées par jour ;
  • 6mg pour 10 cigarettes fumées par jour.

Le résultat correspond au taux que vous devez essayer d’atteindre pour votre e-liquide. Si votre profil correspond à « 20 cigarettes fumées par jour », nous vous conseillons de doser votre e-liquide à un taux compris entre 20 et 12 mg/ml environ. Si votre consommation de tabac tourne autour de 15 cigarettes par jour, vous pourrez doser votre e-liquide en 15 ou 9 mg/ml environ.

Vous ne vous reconnaissez pas dans ce profil ? Vous faites peut-être partie du club des vapoteurs « intermédiaires ». Lisez nos conseils sur le calcul et le dosage du booster de nicotine pour fumeur moyen. Pour en apprendre davantage sur la cigarette électronique,  le choix de la résistance et des arômes ou savoir quel flacon de nicotine produit une belle vapeur : n’hésitez pas à parcourir notre blog.  

Choisir le booster adapté pour les gros fumeurs - Le sel de nicotine

Avant de passer au calcul des doses de booster nécessaires à la fabrication de votre e-liquide, abordons le sujet de la composition du booster. En effet, les ingrédients qui le composent tiennent aussi une place prépondérante dans le ressenti et la satisfaction du vapoteur. Si vous ne les connaissez pas encore, laissez-nous vous présenter les éléments phares qui constituent nos boosters. D’une part, nous avons de la nicotine ou des sels de nicotine. D’autre part, nous avons les diluants qui peuvent être : du propylène glycol, du propylène glycol végétal, de la glycérine végétale. 

Chacun de ces constituants peut s’utiliser seul ou se combiner avec les autres. Pour faire le bon choix, nous allons lister les points forts de chacun d’entre eux.  

La nicotine entre dans la fabrication du booster pour compenser l’effet de manque lors du sevrage et provoquer le fameux « hit » (picotement en gorge lorsqu’on l’inhale). Ce produit est non toxique aux doses couramment inhalées par les utilisateurs de cigarette électronique, son utilisation nécessite quelques précautions pour les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires et les femmes enceintes ou allaitantes.

Les sels de nicotine qui procurent un « hit » très doux permettent un dosage plus élevé. Ce booster convient parfaitement aux « gros fumeurs » en période de sevrage et aux vapoteurs en quête de nicotine rapidement assimilable. Avec les sels de nicotine, il est possible d’espacer les bouffées tout en conservant la même efficacité et en augmentant le niveau de satisfaction. Notez que " sels " ne signifie pas cristaux. Il s'agit de sels liquides généralement proposé en 50/50. Pour vapoter le booster aux sels de nicotine sans risquer le surdosage, nous préconisons un équipement prévu pour l’inhalation indirecte avec résistance de valeur égale ou supérieure à 1.0 ohm.

Le propylène glycol est utilisé dans le booster pour sa capacité de vaporisation à basse température, d’accentuation des saveurs et de renforcement du « hit ». Vapé à forte dose, il peut néanmoins se révéler parfois irritant.

Le propylène glycol végétal ou mono propylène glycol végétal, 100 % végétal est issu généralement du colza. Il peut constituer un bon choix pour les amateurs de cigarettes électroniques qui ressentent une gêne avec le PG.

La glycérine végétale est quant à elle recherchée pour sa capacité à renforcer les saveurs et son aptitude à produire de très beaux, voire de très gros nuages. Elle ne produit en revanche qu’un modeste « hit ».

Pour optimiser vos préparations, les boosters Aromea sont disponibles en ratio PG/VG végétale suivants :

  • 50/50 (équilibre idéal entre goût et « hit ») ;
  • 70/30 (bonne restitution des arômes et production de « hit » ) ;
  • 30/70 (belle production de nuages, goût prononcé et « hit » modéré) ;
  • 15/85 (vaporisation abondante et « hit » doux) ;
  • 100 % PG (sensation de « hit » intense en gorge) ;
  • 100 % VG (maximum de vapeur et « hit » quasi-inexistant).

Combien de booster Aroboost pour réussir son e-liquide pour gros fumeurs?

Nous atteignons la dernière étape, cette où vous aller doser votre booster en fonction du taux qui vous semble le mieux adapté à votre profil.

Pour faire simple, si vous souhaitez booster en 18 mg/ml votre base DIY, vous aurez besoin de :

  • 90ml de booster (soit 9 flacons d’Aroboost) pour un volume de départ de 10ml ;
  • 450ml de booster (soit 45 flacons d’Aroboost) pour un volume de départ de 50ml.

Pour évaluer avec précision les doses nécessaires de booster à ajouter à vos préparations DIY, n’hésitez pas à utiliser notre calculateur Aroboost. Entrez la quantité de base neutre et le taux que vous souhaitez atteindre et obtenez la réponse en une seconde.